FATIDIQUE INSTANT
José CASATEJADA
le 06 juillet 2019
Pourquoi témoignez-vous ?
« On a deux vies, la seconde commence le jour où l’on se rend compte qu’on n’en a qu’une » - Confucius

Alors que j’étais en vacances d’été et marchais seul dans la forêt girondine, une douleur diffuse et supportable irradia mon thorax. Ma pensée immédiate fut que je m’étais blessé en chargeant mon sac sur le dos. Le lendemain matin, la douleur disparue et conforté dans mon idée première, je me lançai en V.T.T. sur les pistes cyclables. Le surlendemain, la douleur oubliée et dans le déni complet, je repartis marcher. À l’aube du troisième jour, pris de vertiges et nauséeux je décidai de me rendre au centre hospitalier le plus proche. Ma seconde vie venait de commencer…
Victime d’un infarctus du myocarde, je fus soigné en urgence sur place Bordeaux puis chez moi à Saint-Étienne, à plusieurs reprises. J’entrevoyais l’avenir avec une infinie désespérance. La découverte du monde hospitalier, la perte de mes références en tout, représentèrent une épreuve frustrante. Rien, ni personne ne nous prépare à la confrontation avec la mort.
En relatant de façon détaillée mon expérience, j’ai voulu témoigner comment, par le biais des soins prodigués et des soignants, de la réadaptation cardio-respiratoire et des encadrants, d’une hygiène de vie appropriée, du soutien de ses proches et de la détermination à s’adapter, il est possible de prétendre à une existence presque normale. Écrire « FATIDIQUE INSTANT », sous forme d’une autofiction, où je m’incarne dans le personnage principal, fut pour moi un exutoire. Je souhaite que cet ouvrage soit profitable à tous et plus particulièrement aux personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire.
Description de l'oeuvre
Joël Carpentier, sexagénaire dynamique épris de nature, marche seul dans la pinède de la presqu’île du Cap Ferret. Une oppression s’insinue dans sa poitrine. La sensation insidieuse l’angoisse peu à peu. Il a peur. De quoi ? Il veut l’ignorer. Il poursuit et termine le parcours. Sans qu’il le sache encore, son destin vient de basculer. Sa seconde vie commence.
De l’Aquitaine au Forez, entre mer et montagne, Joé découvre l’univers clos de l’hôpital. Il subit des examens, des implantations d’endoprothèses, participe à un stage de réadaptation cardio-respiratoire. Devenir celui à qui l’on rend visite, représente pour lui une désespérance enrichissante.
Cette autofiction, un réel roman d’amour de la vie, se construit autour des inquiétudes, des rencontres, des espoirs, de la lutte d’un homme victime d’un infarctus. Elle reflète ce que chacun serait en mesure d’éprouver, d’escompter à la suite d’une circonstance aussi brutale et s’attache à dédramatiser les impacts du choc traumatique perçu. Trouvera-t-il l’énergie de réapprendre à vivre et remarcher vers ses rêves ?
Découvrir l'oeuvre
LEEM-Découvrir-Fatidique-Instant.pdf

Commentaires