Recueil d’une border line… la vie pas à pas
Peggy David
le 16 juin 2016
Pourquoi témoignez-vous ?
Écrire, c'est plaire et déplaire, c'est peindre et dépeindre? Oui c'est ça mettre du noir ou des couleurs dans mes écrits.
Maladive de mes maux, je choisis les mots pour un langage.
Au nom de mes blessures, je témoigne pour le couteau que j'ai planté au cœur.
C'est une ébauche à boire l’élixir du devenir.
Ressusciter dans l'antre de l’existence pour ne rien oublier de sa naissance.
Une crampe au cerveau, je tente de dissimuler mon mal-être, chut!
C'est le lourd secret dont je porte la croix.
Description de l'oeuvre
L'âme de mon livre, c’est l'âme de mon cœur candide. Il croit encore que la vie est un chapitre écrit au crayon, que l'on peut gommer et retracer (peut-être) sans fin.
Faillir au destin ou badiner avec la vie, l'échiquier de mon existence continue à se mettre en place. Je déjoue le fou du mal pour recouvrer la tour du bien. L'enfance me sourit, m'appelle et me supplie de son innocence. Je l'entends et, à mon tour, je l'implore de ne jamais m’abandonner.
Les erreurs du cœur peuvent parfois vous emporter loin de vous et vous faire oublier qui vous êtes. Au fond de vous, les efforts s'essoufflent et vous respirez l'air que vous pouvez, comme si l'oxygène était un élixir qu'il fallait troquer.
Les mots ne changent pas la vie, ils façonnent un langage.
Mon corps anesthésié, mon âme a pris le relais et mes blessures n'ont plus cette armure.
Borderline je suis, cette maladie conduit ma vie.
Découvrir l'oeuvre
CP-Recueil-dune-borderline1.pdf

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *