Le Pop Plinn d’Alan Stivell
Lucie Ouvrard
le 05 July 2017
Pourquoi témoignez-vous ?
Quand j'ai commencé la harpe à 6 ans, je n'avais pas de problèmes de santé. Lorsque j'ai perdu la vue, j'ai du tout réapprendre. Maintenant je déchiffre tout d'oreille, comme les vrais joueurs de harpe celtique!

La musique m'a énormément aidé. Ça m'aide à penser à autre chose, à m'évader. Je m'en sers comme échappatoire du quotidien de la maladie (le syndrome de Wolfram). Jouer de la harpe me rend vraiment joyeuse, et je souhaite partager ces émotions.
Description de l'oeuvre
Le Pop Plinn d'Alan Stivell est mon morceau préféré.
Alan Stivell est mon idole depuis que j'ai commencé à jouer de la harpe. J'ai eu la chance de le rencontrer aux fêtes de Cornouailles. J'y étais pour un article et on m'a dit "ce soir, on va au théâtre, d'autres journalistes veulent te voir". Lorsque je suis arrivée, Alan Stivell était devant moi. Je n'arrivais évidemment plus à répondre aux journalistes après cela!

 

Lien de la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=6WjPTVUnZ9o

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *