Le Pays du Soin
Aurélie Poux
le 01 aot 2019
Pourquoi témoignez-vous ?
Malade et hospitalisée à différentes reprises de mes 13 à mes 18 ans, j'ai souvent foulé les couloirs des hôpitaux pédiatriques. Comme tous les enfants ou adolescents qui se retrouvent projetés dans cet environnement, j'ai grandi au milieu de situations douloureuses, parfois graves et inquiétantes.

Près de dix ans plus tard, après l'obtention d'un Master aux Beaux-arts et des études de Psychologie, j'ai souhaité revenir sur cette expérience pour accompagner, à mon tour, les enfants qui se retrouvent confrontés à une situation de santé douloureuse. Pour ce faire, j'ai choisi de détourner l'Hôpital par le dessin, en l'élargissant au monde du soin en général (maladies, handicaps, blessures physiques ou émotionnelles).

Expliqué par un adulte (un soignant, un enseignant, un parent…), l'exposition LE PAYS DU SOIN a un rôle de "médiateur" : elle a pour but de faire découvrir aux enfants le monde de la santé de façon ludique, et leur permettre d'approcher, poétiquement, des situations qui peuvent être inquiétantes.
Description de l'oeuvre
LE PAYS DU SOIN est une exposition de dessins.
Elle a pour but de faire découvrir aux enfants le monde de la santé de façon ludique, à travers un voyage poétique, didactique et joyeux, prenant la forme d’une quinzaine d'illustrations au crayon sur papier.

En s’appuyant sur un vocabulaire familier à un public enfantin (petits animaux, dessins, jouets), ce projet dessiné prend pour point de départ l’arrivée d’un enfant-explorateur aux abords d’une île (Le Pays du Soin, métaphore de l'Hôpital). À partir de l’arrivée de l’enfant dans cet étrange univers, mes productions s’arrêtent sur les curieuses découvertes (faune, flore) qui ponctuent sa visite...

UN SUPPORT À LA DISCUSSION ADAPTÉ AUX PLUS PETITS

Avec poésie, pudeur et décalage, chaque dessin approche une thématique en lien avec la santé : la consultation, la varicelle, l’opération chirurgicale, l’otite, la blessure, le don d’organe, la greffe, la prothèse, le handicap, la mort, la dépression, les troubles du comportement alimentaire, la leucémie, l’insuffisance respiratoire, la souffrance psychique, le chagrin d’amour, etc. Les sujets abordés, aussi douloureux ou délicats soient-ils parfois, sont traités avec beaucoup de douceur et de distance, grâce à de sympathiques et sécurisants intermédiaires : petits animaux, jouets, doudous.

Lorsque des personnages enfantins apparaissent dans les dessins, ces derniers ne sont jamais ni malades ni blessés. Dans cet hôpital dessiné et détourné, la maladie, la blessure, le handicap sont reportés sur leurs jouets, les animaux, et leurs dessins. Les enfants jouent, quant à eux, le rôle de soignants ou d’aidants.

POUR DÉDRAMATISER, SENSIBILISER ET ACCOMPAGNER TOUS LES ENFANTS

Le Pays du soin s’adresse à tous les enfants. Pour les enfants hospitalisés, malades, blessés ou en situation de handicap, les images peuvent servir de modèles et aider à dédramatiser une situation. Ils peuvent s’identifier aux personnages ou y trouver des « alliés » qui leur permettront de se sentir moins seuls face à une souffrance. Directement ou indirectement (entourage, camarades) concernés par une problématique médicale, les images créées peuvent servir de support afin d’engager une discussion autour d’un sujet douloureux, d’expliquer une procédure qui peut être inquiétante ou encore de rassurer l’enfant en lui montrant des exemples et en lui offrant la possibilité d’exprimer ses craintes.

Pour les enfants qui ne sont pas concernés par ces problématiques, l’exposition a un rôle de découverte, d’information et de sensibilisation face à des problématiques universelles : tout enfant sera un jour confronté à la maladie, à la blessure, à un chagrin, à la question de la différence. Qu’il s’agisse d’un frère ou d’une sœur, de ses parents, grands-parents, d’une tante, d’un ami, d’un camarade de classe, d’un inconnu... Autant de situations qui peuvent générer de l’inquiétude chez l’enfant et pour lesquelles il aura besoin de repères. L’exposition est une invitation à la bienveillance et à la tolérance, notamment face à la souffrance et aux handicaps.

Exposée au Musée de l'Illustration Jeunesse puis au Centre Hospitalier Spécialisé d'Yzeure, cette exposition est itinérante : elle a sa place dans les services pédiatriques, les musées, les centres culturels, les écoles, les bibliothèques ou les médiathèques. L'exposition s'accompagne d'ateliers avec les enfants. Le Pays du Soin (voir sélection d'illustrations jointe) est un projet que je souhaite poursuivre : je souhaite être la plus exhaustive possible, en abordant plus de pathologies, pour accompagner le plus possible d'enfants.
Découvrir l'oeuvre
Le-pays-du-soin-Aurelie-Poux.pdf

Commentaires