Le Nénuphar
Chloé Renault
le 22 septembre 2014
Pourquoi témoignez-vous ?
Je m’appelle Chloé comme dans le livre de Boris Vian. Mon nénuphar à moi n’a pas poussé dans le poumon mais dans le sinus. Par nénuphar, j’entends un cancer. J’avais 22 ans. Aujourd’hui, je vais bien. Mais cette épreuve m’a marquée. Et j'ai eu envie d'écrire.

Tout au long des traitements et des années qui ont suivi, j’ai écrit: pour moi ou pour mes proches; pour apprivoiser, mettre à distance, expliquer, m’insurger, apaiser, interroger. Aux textes se sont progressivement ajoutés les dessins. Parce que j'ai toujours dessiné et que c'est une part entière de mon regard sur le monde. Et textes et dessins se sont mêlés, parlés, répondus. Et j'ai trouvé la manière de raconter cette histoire. Depuis neuf ans je porte ce projet, le mature, le malaxe, l’arrose pour qu’il grandisse.

Et pendant ce temps là, j’ai fait plein d’autres choses – j’ai enseigné, j’ai commencé et terminé ma thèse en marketing sur les business models innovants, j’ai conçu et animé des ateliers en entreprises, j’ai facilité graphiquement des conférences, et j’ai même déménagé en Inde, à Chennai (anciennement Madras). C’est là que je vis en ce moment et poursuis ma route !
Description de l'oeuvre
Un jour, cela vous tombe dessus : vous, un parent, un proche ou un(e) ami(e) vous retrouvez nez à nez avec un cancer… Bam ! Et voilà ce cancer qui s’incruste dans votre vie. C'est une histoire banale. Qui peut nous arriver à tous. Et on se retrouve embarqué(e) sur une route étrange et menaçante. Une route accidentée et inconnue. Une route à multiples rebondissements.

Mon programme chimio 2

Parce que la route est effrayante et difficile, et que je l'ai parcourue, je suis convaincue qu'il faut en parler. Expliquer. Clarifier. Apprivoiser. Accompagner. Sourire. Je suis convaincue que mettre des mots sur les maux et un zeste d'humour aident à passer le gué.

Ce carnet est là pour offrir des repères et éclairer le chemin. Il est là pour offrir du doux, du chaud, de l'honnêteté et de l'humour sur une route qui en manque terriblement.

Mon ambition est simple : le mettre dans les mains du plus grand nombre de personnes concernées, que cela soit dans les salles d'attentes, les services d'oncologie, sur vos tables de chevet ou dans les sacs à main. Un livre pour faire du bien. Ni plus, ni moins. Rien d'autre.

C' est d'ailleurs pour cela que je mène actuellement une campagne de crowdfunding afin que le livre se retrouve dans tous les services d'oncologie de France.

Un drôle d'histoire small cadre

Découvrez ma démarche ici : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/aidez-moi-a-editer-et-diffuser-le-nenuphar

Et pour suivre l'aventure sur facebook: https://www.facebook.com/pages/Le-N%C3%A9nuphar/443163229161500?fref=nf
Découvrir l'oeuvre
Decouvrir_le_projet_du_Nenuphar-un_avant_gout.pdf

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *