De mes cellules à l’art abstrait
Muguette Louvion
le 30 aot 2019
Pourquoi témoignez-vous ?
J’ai eu un lymphome folliculaire de stade IV généralisé avec atteinte de la moelle osseuse, je méconnaissais cette maladie et j’aurai aimé pouvoir lire des témoignages de personnes ayant vécu la même chose.
J’ignorais le déroulement des soins, des contraintes, des détails de la maladie et des effets secondaires.. Je me suis retrouvée dans l’inconnu.
Donc sans repère je découvrais les aléas de cette maladie assez rare. J’ai été face à un parcours de santé difficile à vivre. Je veux combler cette lacune et en faire profiter d'autres patients.
Ma chimio a été assez lourde, mais c’était nécessaire pour détruire les mauvaises cellules.
Je me suis aperçu que j’avais plus de ressources que je ne le pensais, donc je me bats, je positive et veux transmettre mon expérience.
Je veux rapporter l'importance d’avoir une activité artistique pour avoir un meilleur confort de vie lorsque l’on est confronté à la maladie. La ligue nous apporte ce soutien précieux par ces ateliers.
Description de l'oeuvre
Après les balbutiements de la peinture abstraite, je suis passé dans l’univers du pouring, il s’agit d’une méthode de peinture coulée à l’acrylique à laquelle on ajoute de la colle blanche, ou du floetrol, de l’eau, du silicone selon mes idées et l'inspiration du moment.
Je prends plaisir avec le jeux des couleurs et des accessoires : verres renversés, coulages manuels ,soufflage au sèche cheveux, ou tapotements avec des ballons, des maillets… Je peux créer des cellules au chalumeau ou avec du silicone. Le résultat peut être surprenant avec une partie aléatoire.
Découvrir l'oeuvre
coup-de-poignard-6-30-aout-1.pdf

Commentaires